https://mail.google.com/_/scs/mail-static/_/js/k=gmail.main.fr.t00CK9hZ3UU.O/m=m_i,pdt,t/am=yOLiAPL_vj-IkwFAWelEhdn3zTef2gf73PPf-wcECvoJ-L_Z_0P8GwAAAAAAAAAAgF3UoA/rt=h/d=1/rs=AHGWq9DB9UNMVE49ZjPkyDlk8TcIeDxS9Ahttps://mail.google.com/mail/u/0/?ui=2&view=bsp&ver=ohhl4rw8mbn4https://mail.google.com/mail/u/0/?ui=2&view=bsp&ver=ohhl4rw8mbn4

Conversation ouverte. 1 message non lu.
Plus

[Agence Fides] Newsletter Fides del 22-12-2016

Boîte de réception
x

Fides News Fr <fidesnews-fr@fides.org>

11:45 (Il y a 1 heure)
À fidesnews-fr

Visitez le site : www.fides.org
Problèmes de lecture du contenu? Lisez la version en ligne
Organe d’information des Oeuvres Pontificales Missionnaries depuis 1927
Lettre d’information du22-12-2016
EUROPE/ALLEMAGNE – Les Chanteurs de l’Etoile, ensemble pour la Création et pour les enfants touchés par le changement climatique
AFRIQUE/RD CONGO – Relance du dialogue de la part de la Conférence épiscopale
ASIE/INDE – Demande de protection de la part des chrétiens du district de Kandhamal à l’occasion de Noël
ASIE/ISRAEL – 170.000 chrétiens en Israël, caractérisés par un taux de croissance plus faible que les juifs et les musulmans
AMERIQUE/BOLIVIE – Déclarations du Secrétaire général de la Conférence épiscopale à propos de la nouvelle candidature du Président Morales
AMERIQUE/CUBA – Nouvelle version du site Internet de l’Eglise à Cuba
AMERIQUE/COLOMBIE – Campagne d’activités ludiques pour éloigner les mineurs au travail des rues
News
EUROPE/ALLEMAGNE – Les Chanteurs de l’Etoile, ensemble pour la Création et pour les enfants touchés par le changement climatique
Aachen (Agence Fides) – Pour la 59ème année consécutive, au cours des jours qui précéderont l’Epiphanie, les Chanteurs de l’Etoile de l’Enfance missionnaire allemande parcourront les rues d’Allemagne en entonnant leurs chants de Noël. « Porter la bénédiction, être bénédiction. Ensemble pour la Création, au Kenya et dans le monde entier ! », telle est la devise de la Campagne 2017 selon les informations envoyées à l’Agence Fides.
En participant à la Campagne 2017, les enfants de l’Enfance missionnaire d’Allemagne apprennent combien est important leur engagement en faveur des enfants directement touchés par le changement climatique. L’exemple de la région de Turkana, la plus pauvre et reculée du Kenya, illustré dans le cadre des multiples livrets préparés en vue de l’animation missionnaire des groupes d’enfants, montre les conséquences dramatiques du changement climatique pour les populations qui en sont le moins responsables. « Par leur engagement, les enfants allemands construisent des ponts avec les enfants du monde entier » souligne le Directeur national des Œuvres pontificales missionnaires et de l’Enfance missionnaire allemande, Mgr Klaus Krämer.
En revêtant les tenues des Rois Mages, avec l’étoile filante et leurs chants, au cours du temps de Noël et durant les premiers jours de la nouvelle année, les Chanteurs de l’Etoile frappent aux portes des maisons en Allemagne. Environ 500.000 enfants des Paroisses catholiques d’Allemagne porteront la bénédiction C+M+B (Christus mansionem benedicat – Que le Christ bénisse cette maison) aux familles, collectant des dons au profit des jeunes de leur âge qui souffrent dans le monde entier. La collecte des Chanteurs de l’Etoile allemands est devenue la plus importante initiative de solidarité au monde, laquelle voit des enfants s’engager au profit de jeunes de leur âge se trouvant dans le besoin.
L’importance de l’engagement des Chanteurs de l’Etoile a été rappelée également par le Pape François à l’occasion de l’Audience accordée à l’équipe nationale de football le 14 novembre dernier : « Je suis particulièrement reconnaissant pour votre soutien aux Chanteurs de l’Etoile permettant d’aider concrètement des enfants et des jeunes dans les pays les plus pauvres. Cette initiative montre comment il est possible de surmonter ensemble des barrières qui semblent infranchissables et pénalisent les personnes nécessiteuses et marginalisées. De cette manière également, vous contribuez à la construction d’une société plus juste et plus solidaire » a déclaré le Pape. (MS) (Agence Fides 22/12/2016)
 top^ 
AFRIQUE/RD CONGO – Relance du dialogue de la part de la Conférence épiscopale
Kinshasa (Agence Fides) – « Faites des concessions en vue d’une gestion consensuelle de la transition en République démocratique du Congo » : c’est en ces termes que S.Exc. Mgr Marcel Utembi Tapa, Archevêque de Kisangani et Président de la Conférence épiscopale nationale congolaise (CENCO), cherche à relancer les négociations entre majorité présidentielle et opposition pour éviter que la crise politique en RDC ne bouleverse le pays.
Mgr Utembi Tapa a lancé son appel hier, 21 décembre, lors de la reprise des travaux du dialogue inclusif bénéficiant de la médiation de la CENCO visant à trouver un accord en vue de la gestion de la période de transition allant de la fin du mandat du Président Joseph Kabila – arrivé à échéance le 19 décembre – à l’élection d’un nouveau Chef de l’Etat. La date des élections présidentielles n’a pas encore été fixée et constitue l’un des points objet de la discussion.
Mgr Utembi Tapa a cependant avertit que « la CENCO n’est pas disposée à prolonger indéfiniment et de manière improductive les colloques ». Entre temps, la tension demeure vive dans le pays à cause des manifestations qui demandent l’abandon du pouvoir de la part de Joseph Kabila.
Selon Human Rights Watch, 26 personnes ont été tuées par les forces de sécurité au cours de manifestations à Kinshasa, Lubumbashi, Matadi et Boma. Le gouvernement de Kinshasa affirme en revanche que les victimes sont au nombre de 11 dont 9 dans la capitale et 2 à Lubumbashi.
D’autres victimes ont été enregistrées à Lisala, dans le nord-ouest du pays, dans le cadre d’affrontements entre les forces de l’ordre et des miliciens d’une secte millénariste. Le bilan fait état de 14 morts parmi les membres de la secte et de 3 morts dans les rangs de la police. Parmi les morts, se trouve le chef de la secte Wami-Nene, qui voyait dans la fin du mandat de Joseph Kabila le début de la fin des temps. (L.M.) (Agence Fides 22/12/2016)
 top^ 
ASIE/INDE – Demande de protection de la part des chrétiens du district de Kandhamal à l’occasion de Noël
Bhubaneswar (Agence Fides) – A quelques jours de Noël, les chrétiens du district de Kandhamal, sis dans l’Etat indien de l’Orissa, épicentre des massacres antichrétiens de 2008, souhaitent un Noël à l’enseigne de la paix et privé de toute violence. « Nous désirons célébrer et fêter Noël dans la paix et la sérénité » déclare à Fides le Père Pradosh Chandra Nayak, Curé de la Paroisse Notre-Dame de la Charité de Raikia, dans le district de di Kandhamal. Pour ce faire, le Curé a présenté une demande écrite au commissariat de police local de Raikia afin que soit assurée la protection des églises et des villages chrétiens au cours des célébrations de Noël.
« Chaque année, au cours des fêtes de Noël, attendu que dans le district est encore présent le souvenir des moments de violence et de souffrance, nous demandons par précaution la protection de la police afin de garantir les biens et la paix de la communauté chrétienne, qui pourrait encore être prise pour cible par des groupes fanatiques hindous » explique le prêtre à Fides. « Nous espérons qu’il ne se passera rien de déplaisant et que les chrétiens pourront fêter Noël dans la paix. Nous prierons pour la venue du Christ, qui est le Prince de la paix » conclut-il.
En août 2008, au sein du district de Kandhamal, a eu lieu une féroce révolte antichrétienne et depuis lors, les occasions de fête telles que Noël deviennent des moments au cours desquels les fidèles craignent de nouvelles violences de la part des fanatiques hindouistes. Entre temps, S.Ex. Mgr John Barwa, Archevêque de Cuttack-Bhubaneswar, a envoyé un message aux prêtres, aux religieuses et aux fidèles, « les invitant à célébrer Noël dans la joie et sans peur ».
Le district de Kandhamal réunit 24 des 36 Paroisses de l’Archidiocèse de Cuttack-Bhubaneswar. Le district en question constitue la partie centrale de l’Archidiocèse et le principal lieu de vie de la population catholique – composée au total de 70.000 âmes sur le territoire archidiocésain. (PA-SD) (Agence Fides 22/12/2016)
 top^ 
ASIE/ISRAEL – 170.000 chrétiens en Israël, caractérisés par un taux de croissance plus faible que les juifs et les musulmans
Jérusalem (Agence Fides) – A la veille de Noël, le Bureau central de statistique d’Israël a fourni des données relatives aux citoyens israéliens de foi chrétienne qui offrent une contribution significative à la connaissance de la condition et des lignes de croissance des communautés chrétiennes de l’Etat hébreu. Actuellement – indiquent les sources officielles consultées par l’Agence Fides – les citoyens chrétiens d’Israël – sur la base de données mises à jour à la fin de 2015 – sont au nombre de 170.000 soit 2% de la population. On notera que 78,9% des citoyens chrétiens d’Israël sont des arabes, le reste étant composé de chrétiens immigrés en Israël avec leurs parents au cours de ces dernières années et reconnus comme citoyens israéliens grâce à la Loi du Retour. Une bonne partie de ce dernier groupe est représentée par des immigrés arrivés en Israël en provenance des Etats de l’ancienne union des républiques socialist es soviétiques au cours des années 1990.
Par rapport aux données publiées précédemment, la croissance de la population chrétienne dans son ensemble est de +1,5%, plus basse que celle constatée chez les populations juive (+1,9%) et musulmane (+2,4%). La composition par âge de cette même population chrétienne connaît une tendance au vieillissement, le pourcentage des moins de 19 ans étant de 28,2% contre 34,3% au sein de la population juive et 46,9% au sein de la population musulmane. Parmi les chrétiens, le taux des plus de 65 ans est de 11,0% contre 13,0% chez les juifs et 3,8% chez les musulmans.
Parmi les hommes chrétiens, l’âge moyen au premier mariage était de 29,4 ans en 2014 alors qu’il était de 25,2 ans pour les chrétiennes. En 2015, 2.669 enfants sont nés de chrétiennes – dont 74% de chrétiennes arabes. Parmi les familles chrétiennes, le nombre moyens d’enfants de moins de 17 ans est de 1,9, soit moins qu’au sein des familles juives (2,3) et musulmanes (2,8). Les villes où, selon les données mises à jour à la fin de 2015, se concentre le plus grand nombre de chrétiens sont Nazareth (environ 22.300), Haïfa (15.300) et Jérusalem (12.400). (GV) (Agence Fides 22/12/2016)
 top^ 
AMERIQUE/BOLIVIE – Déclarations du Secrétaire général de la Conférence épiscopale à propos de la nouvelle candidature du Président Morales
La Paz (Agence Fides) – « Il ne s’agit pas d’une question de partis, qu’ils soient de droite, de gauche ou du centre. Il s’agit de savoir et de se souvenir du fait que, le 21 février de cette année, le peuple bolivien s’est exprimé et par suite, sa parole devrait être respectée » a souligné l’Evêque auxiliaire de l’Archidiocèse de La Paz et Secrétaire général de la Conférence épiscopale de Bolivie (CEB), S.Exc. Mgr Aurelio Pesoa Ribera, O.F.M..
Au cours d’une conférence de presse convoquée dans l’après-midi du 20 décembre afin de présenter les vœux de Noël des Evêques à la communauté bolivienne, Mgr Aurelio Pesoa a également voulu répondre aux questions des journalistes concernant la récente communication faite par le parti MAS, conduit par le Président Morales, selon laquelle la candidature de ce dernier aux prochaines élections présidentielles de 2019 est une possibilité.
Selon Mgr Pesoa, une nouvelle candidature d’E. Morales, qui occupe la Présidence depuis 2011, provoquerait « non pas l’union mais une fracture. Il existe déjà de la division et une fracture dans notre pays mais ce choix provoquerait probablement une aggravation de cette dernière ».
Le référendum portant sur la révision de l’article 168 de la Constitution de l’Etat plurinational de Bolivie (voir Fides 17/02/2016), qui concerne la durée du mandat présidentiel et vice présidentiel (cinq ans) et la possibilité de réélection (une seule fois suite à un mandat précédent), a eu comme résultat la victoire du non par 56% des suffrages exprimés. (CE) (Agence Fides 22/12/2016)
 top^ 
AMERIQUE/CUBA – Nouvelle version du site Internet de l’Eglise à Cuba
La Havane (Agence Fides) – Afin de continuer à annoncer la Bonne Nouvelle de Jésus Christ et de diffuser l’action pastorale de l’Eglise pèlerine dans la plus grande île des Antilles, a été créé et mis en ligne un nouveau site Internet de la Conférence des Evêques catholiques de Cuba (COCC), qui peut être atteint à partir de trois adresses : www.iglesiacubana.org , www.iglesiacubana.net et www.iglesiacubana.com.
Selon les informations parvenues à Fides, le site présente une structure éditoriale moderne, prédisposée en vue de la publication automatique sur les réseaux sociaux, envoyant automatiquement des bulletins contenant articles et nouvelles. En outre, il favorise la possibilité de consulter les nouvelles en version « texte seulement » pour des destinataires disposant d’une connexion Internet lente. Cette nouvelle version du site permet aux usagers d’Internet de s’inscrire librement à la Lettre d’information. Enfin, le site comprend également l’ensemble du matériel publié en 2006 dans les différentes versions précédentes du site. (CE) (Agence Fides 22/12/2016)
LINK
Nouvelle version du site de l’Eglise à Cuba -> http://www.iglesiacubana.org
 top^ 
AMERIQUE/COLOMBIE – Campagne d’activités ludiques pour éloigner les mineurs au travail des rues
Bogotá (Agence Fides) – Pendant tout le mois de décembre à Bogotá, sont mises en place différentes activités qui prévoient des activités ludiques contre le travail des mineurs, dans le but d’éloigner les enfants de la mendicité. Alors que les écoles s’apprêtent à fermer leurs portes à l’occasion des fêtes de Noël, les autorités locales ont disposé des unités mobiles dans les zones critiques de la ville animées par des opérateurs chargés de divertir les mineurs vulnérables au travers d’activités ludiques et sportives. Selon les données officielles du District, à Bogotá, au moins un enfant de 5 à 17 ans sur 10 est contraint à travailler. Selon l’administration, en 2016, 2.880 ont été rachetés soit 35% de plus qu’au cours de la même période de l’année précédente (1.863 enfants dans ce cas). D’une étude du Département administratif national de Statistique colombien (DANE), il ressort que la population de travailleurs de 5 Ã   17 ans soit 7,9% des enfants et 3,1% des mineurs, effectue au moins 15 heures de travaux domestiques. (AP) (Agence Fides 22/12/2016)
 top^ 
Cliquez ici pour Répondre, Répondre à tous ou Transférer le message.
11,56 Go (77 %) utilisés sur 15 Go
Dernière activité sur le compte : Il y a 2 heures

Détails

https://accounts.google.com/o/oauth2/postmessageRelay?parent=https%3A%2F%2Fmail.google.com&jsh=m%3B%2F_%2Fscs%2Fabc-static%2F_%2Fjs%2Fk%3Dgapi.gapi.en.FgPLF5SwqIU.O%2Fm%3D__features__%2Frt%3Dj%2Fd%3D1%2Frs%3DAHpOoo-9R8fkhlRsCMrG4wpDzgf1RI7BzQ#rpctoken=655745629&forcesecure=1https://clients6.google.com/static/proxy.html?jsh=m%3B%2F_%2Fscs%2Fabc-static%2F_%2Fjs%2Fk%3Dgapi.gapi.en.FgPLF5SwqIU.O%2Fm%3D__features__%2Frt%3Dj%2Fd%3D1%2Frs%3DAHpOoo-9R8fkhlRsCMrG4wpDzgf1RI7BzQ#parent=https%3A%2F%2Fmail.google.com&rpctoken=808009473

Nouveau message :
Nouveau message
RéduireFenêtre externeFermer
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s