LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE:UNE DOSE DE PLUS? DES ANTICORPS FACILITANTS EN MASSE!

LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE
UNE DOSE DE PLUS? DES ANTICORPS FACILITANTS EN MASSE! par pgibertie ATTENTION LES INJECTIONS FAVORISENT LES FORMES GRAVES ACTUELLES D’ OMICRON . Ne mettez pas votre vie en danger pour un ciné! Ecoutez les vrais scientifiques, ceux qui ont le prix Nobel , pas Marty et Deray! Le virus mute et n’est plus reconnu par les anticorps neutralisants. Il faut des titres d’anticorps de plus en plus importants pour neutraliser le virus. D’où la nécessité d’exacerber continuellement et de plus en plus le système immunitaire. Moins d’anticorps neutralisant, plus d’anticorps facilitant. Cela peut expliquer pourquoi omicron contamine plus les vaccinés. Au mois d’aout j’avertissais les lecteurs du blog de la menace des ade ou anticorps facilitants Si le phénomène « ADE » existe dans le cas des vaccins actuels il est probable que ces rappels vaccinaux (3ᵉ et 4ᵉ doses) augmentent la proportion d’anticorps « facilitants », ce qui conduirait à un effet potentiellement opposé à celui recherché. Le remède serait alors pire que le mal.Telle est la conclusion de l’Université d’Osaka qui appelle à une nouvelle génération de vaccins Un seul média, France Soir a fait le job en donnant la parole à Lesgard et aux scientifiques qui avertissaient en France . La variante SARS-CoV-2 Delta est sur le point d’acquérir une résistance complète aux vaccins Arn actuels et de nouvelles doses pourraient aggraver l’infection Oui nous sommes face à un scandale sanitaire, peut être pire que celui des opioïdes ou du tabac! Israël met fin dès dimanche, à l’obligation du pass sanitaire dans les restaurants, les cinémas et les hôtels. Ce changement signifie que ces endroits seront à nouveau accessibles aux personnes non vaxx . Comme la Norvège, le UK… Macron et Trudeau seuls au monde! La Cour constitutionnelle autrichienne exige du gouvernement des données réelles sur le Covid https://anguillesousroche.com/actualite/la-cour-constitutionnelle-autrichienne-exige-du-gouvernement-des-donnees-reelles-sur-le-covid/ La réponse immunitaire au SARS-CoV-2, qu’elle soit naturelle ou vaccinale, produit des anticorps dirigés contre la protéine spike. Dans le cas des vaccins à ARNm, la seule cible moléculaire visée est la protéine spike. Dans le cas d’une infection naturelle par le virus, la réponse immunitaire est dirigée contre plusieurs protéines virales, dont la protéine spike. Dans tous les cas, cette protéine spike est donc déterminante. Seulement, le SARS-CoV-2 est un virus à ARN qui mute beaucoup, et de nombreuses mutations affectent la protéine spike, ce qui perturbe sa reconnaissance par les anticorps.Dans le cas des vaccins à ARNm actuels (« Comirnaty » de Pfizer-BioNtech et « Spikevax » de Moderna), la protéine spike produite chez le vacciné est celle de la souche virale d’origine de 2019 (dite « Wuhan »). Cette souche de SARS-CoV-2 est devenue « obsolète » car elle ne circule plus depuis plus d’un an ; elle a en effet été remplacée par des variants, notamment le variant Delta et ses sous-variants, majoritaires aujourd’hui dans le monde. La perte d’efficacité des vaccins serait due (au moins en partie) à la différence de structure des protéines spike des variants actuels par rapport à celle de la souche virale « Wuhan » d’origine.Afin d’étudier cet aspect crucial pour la mise au point de nouveaux vaccins à venir (dits de seconde génération), nous avons réalisé une étude sur les régions de la protéine spike du SARS-CoV-2 reconnues par les anticorps « neutralisants » (qui bloquent l’infection en empêchant le virus de se fixer sur les cellules-cibles humaines) et les anticorps « facilitants » (qui au contraire facilitent l’infection des cellules par le SARS-CoV-2 et augmentent son infectivité selon un phénomène appelé « ADE »).Plus précisément, cette étude d’épidémiologie moléculaire couplée à une analyse structurale des protéines spike indique que l’équilibre entre les anticorps « facilitants » et « neutralisants » chez les personnes vaccinées est en faveur de la neutralisation pour la souche virale « Wuhan » initiale ainsi que pour les variants « alpha » et « bêta » du SARS-CoV-2, mais pas pour les variants « gamma », « delta », « lambda » et « mu » (Omicron). Deux scientifiques, le Dr Jean-Marc Sabatier et le Pr Jacques Fantini* expliquaient il y a plusieurs mois pourquoi la troisième dose vaccinale peut avoir des effets secondaires graves sur le long terme en raison du phénomène « ADE » (Antibody-dependent enhancement : facilitation de l’infection par les anticorps). Le bénéfice/risque serait défavorable.  Ce qui est étrange, c’est la tension et la volonté de vacciner tout le monde avec un vaccin qui ne marche pas! » @raoult_didier toujours aussi cinglant et cette fois hyper clair dans sa dernière vidéo » Poing levéPoing levé#Raoult https://youtu.be/eiwiH40AAjE via @YouTube

youtube.comVaccin, Croyances & RéalitéBulletin d’information scientifique de l’IHU – Nous avons le droit d’être intelligents !Pr Didier Raoult, Directeur de l’IHU Méditerrané

❗

Ci dessus ; quand l’université dOsaka avertissait des anticorps facilitants déja avec Delta

Dans une interview accordée aujourd’hui à la Treizième chaîne israélienne , le professeur Jacob Jeris, directeur du service COVID du centre médical Sourasky de Tel Aviv (Ichilov), a révélé que les vaccinés représentent la plupart des cas graves. 

« En ce moment, la plupart de nos cas graves sont vaccinés », a déclaré Jeris. « Ils ont reçu au moins trois injections. Mais 70 à 80 % des cas graves sont vaccinés. Le vaccin n’a donc aucune importance en ce qui concerne les maladies graves et c’est pourquoi 20 à 25 % de nos patients ne sont pas vaccinés. 

Le récit COVID-19 poussé par les médias et les chefs de gouvernement tels que Macron, le président américain Joe Biden, le premier ministre canadien Justin Trudeau et le premier ministre israélien Naftali Bennett est que si le vaccin COVID ne protège pas contre l’infection ou la transmission, il protège contre les maladies graves et décès. Ce sont les non vaccinés, disent-ils, qui comptent les cas les plus graves et accablent les hôpitaux. 

Auparavant, le vaccin était salué comme une protection contre la transmission du virus et avant cela, une protection contre l’infection. 

Cependant, de plus en plus d’hôpitaux et même de ministères de la santé sont sortis ces derniers jours pour révéler que ceux qui sont vaccinés semblent être les plus en danger. 

Comme l’a récemment rapporté AFLDS Frontline News, le ministère de la Santé de l’Haryana, en Inde, qui abrite plus de 25 millions de personnes, a révélé que le taux de mortalité par COVID-19 parmi les vaccinés est cinq fois supérieur à celui des non vaccinés. 

Plus tôt ce mois-ci, le premier ministre de la Nouvelle-Galles du Sud, Dominic Perrottet, a divulgué que les vaccinés représentaient la moitié des patients COVID aux soins intensifs. 

Le professeur Jeris, ainsi que d’autres administrateurs tels que le Dr Roi Ilan, directeur de l’USI du Rambam Health Care Campus à Haïfa, ont également déclaré que les hôpitaux ne sont pas débordés en raison des cas graves ; ils sont débordés à cause du nombre de cas positifs, qui est plus élevé chez les vaccinés. https://americasfrontlinedoctors-org.translate.goog/news/post/israeli-hospital-reveals-80percent-of-covid-cases-are-among-vaccinated/?_x_tr_sl=auto&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=en

מנהלי מחלקות קורונה קוראים לביטול התו הירוק .
פרופ’ יעקב ג’ריס, מנהל מחלקת קורונה בבית החולים איכילוב בתל אביב: ״רוב החולים שלנו הקשים הם חולים מחוסנים, הם קיבלו שלושה חיסונים לפחות. אז לחיסון אין משמעות בקביעת הקושי של המחלה. שאתה מחוסן או לא מחוסן אין לזה משמעות״. pic.twitter.com/fWxLzV2fi2

— Tali (@TaliSimak2841) February 1, 2022

pro-science, anti-BS@GabinJean3·2/2 L’interview mentionnée est ici (en hébreu). Le Prof.Y Jeris, est le Directeur du département COVID à l’hôpital Ichilov de Tel-Aviv. D’autres ont-ils contesté ses affirmations en Israël ? »Je crois qu’il veut dire que du moment où tu tombes malade ça ne change plus rien (d’être vax ou pas). Il a pris soin de dire à la fin qu’il fallait se faire vacciner » me dit quelqu’un qui parle Hébreu. L’article est donc conforme à ses déclarations, mais omet ce dernier point!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s