Thierry Solère, Laetitia Avia, Jérôme Peyrat… ces candidats LREM investis malgré les casseroles-Gaullisme fr

Publié le 10 mai 2022 par Alain Kerhervé dans présidentielle 2022 //

Jérôme Peyrat, Thierry Solère, Laëtitia Avia – AFP

Par Hakim Mokadem

Parmi les noms de candidats déjà dévoilés par la majorité en vue des législatives, plusieurs font l’objet de mises en examen ou d’accusations en tout genre. Dernière en date : la députée sortante et officiellement réinvestie Anne-France Brunet, visée par une plainte pour violences et harcèlement.

Exemplarité ? Pas obligatoire. Alors que la majorité a dévoilé ce week-end les noms de 52 nouveaux candidats à l’approche des élections législatives, certains postulants (dont des sortants) traînent quelques casseroles. Parmi les derniers candidats épinglés : la députée LREM Anne-France Brunet. Une plainte pour violences et harcèlement a été déposée ce mardi 3 mai à l’encontre de l’élue de Loire-Atlantique par une ex-assistante parlementaire. L’ancienne collaboratrice a décrit un quotidien infernal aux côtés de la députée : des coups de téléphone « incessants », des jours de travail non payés ou encore des « humiliations en public ». L’avocat fait également état d’une scène « de violences », avec écrasement de pied, le jour de la fin de son CDD.

Une autre marcheuse, qui avait déjà défrayé la chronique pour avoir prétendument maltraité ses assistants parlementaires, rempile-t-elle aussi sous les couleurs de la majorité. La députée Laetitia Avia, réinvestie à Paris, est visée depuis l’été 2020 par une enquête pour « harcèlement moral »après des plaintes d’anciens collaborateurs. 5 ex-assistants accusaient, dans un article de Mediapart l’élue de la majorité d’humiliations, harcèlements et abus de pouvoir sur ses collaborateurs et de tenir des moqueries sur le physique, la tenue vestimentaire de militantes ou d’une élue. Elle dément toujours les faits reprochés.

Certains candidats investis sous la nouvelle bannière « Ensemble »(Alliance des ex-En Marche, Horizons et du MoDem N.D.L.R.) sont même sous le coup d’une mise en examen. C’est notamment le cas des députés sortants Thierry Solère (Hauts-de-Seine) et Éric Woerth (Oise). Le premier, au cœur de différentes affaires judiciaires, est mis en examen pour plusieurs motifs, dont « détournement de fonds publics »« trafic d’influence passif » et « emploi fictif ». Le second, lui, est soupçonné d’avoir accordé un coup de pouce fiscal à Bernard Tapie dans l’affaire Adidas-Crédit Lyonnais, même si le ministère public près la Cour de Justice de la République vient de requérir un non-lieu. Les deux ex-LR contestent farouchement ces accusations.

CONDAMNÉ POUR VIOLENCES CONJUGALES

Pire encore, un candidat de la Macronie officiellement réinvesti a carrément été condamné. Jérôme Peyrat, reconduit candidat dans la 4e circonscription de Dordogne avait été condamné en 2020 à 3 000 euros d’amende avec sursis pour violences envers son ex-compagne. Une lourde sanction, qui n’avait pas empêché le maire de La Roque-Gageac d’être promu au sein de LREM. L’élu avait été nommé le 15 janvier 2021 conseiller politique à la délégation générale du parti présidentiel.

Enfin, dans le volet « comptable », la députée héraultaise, réinvestie Patricia Mirallès, est accusée dans un article de Mediapart paru cette semaine d’avoir utilisé son enveloppe mensuelle de frais de mandat à des fins de « dépenses personnelles ». L’élue dément ces accusations et n’exclut pas de porter plainte contre le journal d’investigation en ligne.

Cette affaire n’est pas sans rappeler celle de sa collègue montpelliéraine, Coralie Dubost. La députée qui a annoncé quitter la vie politique au début du mois, est accusée d’utilisation dispendieuse de ses avances de frais de mandat – ce qu’elle dément – après là aussi une enquête publiée dans Mediapart. Parmi les rares autres élus écartés : le girondin Benoît Simian, jugé pour harcèlement envers son épouse en mars dernier, ou encore le Toulousain Pierre Cabaré, lui, visé par une plainte pour agression sexuelle et harcèlement moral.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s