Le Cri des Peuples :Le Covid-19 provient d’un laboratoire américain, selon le président de la commission du Lancet

n

Le Covid-19 provient d’un laboratoire américain, selon le président de la commission du Lancet

Le Cri des Peuples
Site logo image Le Cri des Peuples Le Covid-19 provient d’un laboratoire américain, selon le président de la commission du Lancet lecridespeuples Juil 6 Jeffrey Sachs, qui préside la commission Covid-19 de la prestigieuse revue médicale, a affirmé que le virus mortel n’était pas issu de la nature.Source : RT, 1er juillet 2022Traduction : lecridespeuples.frSelon Jeffrey Sachs, économiste et auteur de renommée mondiale, le Covid-19 n’est pas issu de la nature, mais plutôt d’un rejet accidentel « des laboratoires américains de biotechnologie ». Il s’exprimait lors d’une conférence organisée par le groupe de réflexion GATE Center, en Espagne, à la mi-juin.En présentant cette « déclaration provocante », Sachs a laissé entendre qu’il était initié, puisqu’il préside la commission Covid-19 de la prestigieuse revue médicale The Lancet.« Il s’agit donc d’une bévue, à mon avis, de la biotechnologie, et non d’un accident d’un débordement naturel », a-t-il réaffirmé.L’universitaire a noté que même si « nous ne savons pas avec certitude » si c’est le cas, il y a « suffisamment de preuves » qui vont dans ce sens, ce qui « devrait être examiné. » Sachs a déploré que cette version ne soit cependant « pas étudiée, ni aux États-Unis, ni ailleurs ».Voir Attaque biologique ? Washington était informé d’une épidémie à Wuhan bien avant les autorités chinoises et American Pravda : Covid-19 et guerre biologiqueEn mai dernier, Sachs et Neil Harrison, professeur de pharmacologie moléculaire et de thérapeutique à l’université Columbia, ont rédigé un article dans les Proceedings of the National Academy of Sciences, suggérant que le Covid-19 avait été créé en laboratoire. Dans cet article, les deux universitaires appellent à une plus grande transparence de la part des agences fédérales et des universités américaines, arguant que de nombreuses preuves pertinentes n’ont pas été divulguées.Selon Sachs et Harrison, les bases de données virales, les échantillons biologiques, les séquences virales, les communications par courrier électronique et les cahiers de laboratoire pourraient tous contribuer à faire la lumière sur l’origine de la pandémie. Toutefois, aucun de ces documents n’a fait l’objet d’un « examen indépendant, transparent et scientifique », ont-ils fait valoir.Comme indicateur que le Covid-19 provenait d’un laboratoire, les auteurs ont évoqué le fait qu’une séquence de huit acides aminés sur une partie critique de la protéine spike du virus est similaire à une séquence d’acides aminés trouvée dans les cellules qui tapissent les voies respiratoires humaines.En fait, Sachs n’est pas le premier à suggérer que le virus mortel n’est pas apparu naturellement.Voir La Russie accuse le Pentagone d’avoir développé des armes biologiques en Ukraine et Covid-19, guerre biologique, vaccination, passeport sanitaire : les réponses de Vladimir Poutine Bien qu’il n’existe aucune preuve concluante permettant de retracer l’origine du Covid-19 au-delà de tout doute raisonnable, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a conclu en février 2021 qu’il avait très probablement été transmis d’un animal, probablement une chauve-souris, à l’homme.Le virus hautement contagieux a été identifié pour la première fois à Wuhan, en Chine, fin 2019. Il s’est ensuite rapidement propagé dans le monde entier, plusieurs vagues ayant fait des millions de victimes, selon l’OMS.***Moscou : les Etats-Unis devraient payer une compensation si leur responsabilité dans l’épidémie de Covid-19 est confirméeLes dommages causés par le Covid-19 aux pays du monde entier devraient être couverts par Washington si l’affirmation selon laquelle les recherches biologiques des Etats-Unis sont à l’origine du Covid-19, déclare le président de la Douma.Source : RT, 6 juillet 2022Traduction : lecridespeuples.fr62c56d3820302765ba2a31c8
Le président de la Douma d’État, Viatcheslav Volodine.Les États-Unis pourraient devoir au monde entier une énorme compensation pour les dommages causés par la pandémie Covid-19, a déclaré mercredi Vyacheslav Volodin, le président de la Douma d’État russe. Il a cité des remarques faites par le président de la commission de The Lancet sur la maladie, qui a suggéré que le virus SRAS-CoV-2 pourrait provenir d’un programme de recherche américain.Voir Conseil de Sécurité de l’ONU : Moscou dénonce le développement d’armes biologiques par les USA en UkraineS’exprimant à Madrid le mois dernier, l’économiste Jeffrey Sachs a qualifié la situation actuelle de « gâchis » et en a attribué la responsabilité à la diminution du leadership américain, identifiant la pandémie comme l’un des échecs des États-Unis. Il s’est dit convaincu que le virus est sorti « des laboratoires américains de biotechnologie » au lieu d’évoluer naturellement, citant son expérience avec le magazine médical britannique qui fait autorité.M. Volodin a affirmé que le gouvernement américain n’a pas voulu commenter les remarques de M. Sachs parce que le président Joe Biden a « peur que le monde connaisse la vérité sur le véritable coupable de la pandémie. »Il a ajouté que la souffrance des millions de personnes qui ont contracté le virus, y compris les nombreuses personnes décédées, et la crise économique causée par la pandémie étaient de la responsabilité des États-Unis. « Les États-Unis doivent compenser les dommages causés à toutes les nations touchées », a-t-il exigé.Voir Ukraine : Moscou accuse les USA, l’Allemagne et Pfizer d’avoir développé des armes biologiques et expérimenté illégalement des traitements Le responsable russe a ajouté que les États-Unis devaient « arrêter et déclassifier » leurs « recherches militaires sur les armes biologiques », faisant référence à la chaîne de laboratoires biologiques dispersés dans le monde entier et financés par la Defense Threat Reduction Agency du Pentagone. Les États-Unis affirment qu’ils sont utilisés pour détecter les agents pathogènes émergents, mais certains pays, dont la Russie et la Chine, estiment qu’ils pourraient être utilisés pour des recherches militaires clandestines.Sachs lui-même a qualifié sa remarque de « provocatrice » et a déploré que cette théorie« ne fasse l’objet d’aucune enquête, ni aux États-Unis, ni ailleurs », malgré les preuves qui justifient une telle enquête. « Ils ne veulent pas trop regarder sous le tapis », a-t-il déclaré.Voir Variole du singe : la Russie accuse les laboratoires biologiques militaires américainsLa théorie selon laquelle le Covid-19 a commencé par une fuite d’un laboratoire chinois à Wuhan a été popularisée par le gouvernement américain sous la présidence de Donald Trump, qui a déclaré que Pékin devrait payer une compensation pour sa culpabilité supposée. Le gouvernement chinois et les opposants politiques de Trump à l’intérieur du pays ont rejeté cette idée avec colère. Les grandes entreprises technologiques américaines ont même supprimé la théorie de la fuite de laboratoire en la qualifiant de « désinformation » sur leurs plateformes en ligne.La censure a été renversée sous l’administration du président Joe Biden, qui a accusé Pékin de ne pas soumettre ses recherches en microbiologie à un examen international. L’épidémie a été détectée pour la première fois dans la ville chinoise de Wuhan, qui abrite un laboratoire de pointe en matière de biosécurité, dont les travaux de recherche sont financés par des subventions américaines.Voir Khamenei : le coronavirus est probablement une arme biologique, nous serions insensés d’accepter l’aide des Etats-Unis  et Coronavirus : la Chine et l’Iran dénoncent la probabilité d’une attaque biologiqueL’Organisation mondiale de la santé a mené une enquête sur les origines du Covid-19 et a conclu en février dernier que le virus provenait très probablement d’un hôte animal.Voir notre dossier sur le Covid-19.Pour soutenir ce travail censuré en permanence (y compris par Mediapart) et ne manquer aucune publication, faites un don, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter. Vous pouvez aussi nous suivre sur TwitterFacebook et VKontakte. Commentaire J’aime Tip icon image Vous pouvez également répondre à cet e-mail pour laisser un commentaire. Désabonnez-vous pour ne plus recevoir d’articles de Le Cri des Peuples.
Modifiez vos réglages d’e-mail à la page de gestion des abonnements. Le lien ne fonctionne pas ? Copiez et collez cette URL dans votre navigateur :
http://lecridespeuples.fr/2022/07/06/le-covid-19-provient-dun-laboratoire-americain-selon-le-president-de-la-commission-du-lancet/ Propulsé par WordPress.com Télécharger depuis l’App StoreTélécharger depuis Google Play

Zone contenant les pièces jointes

Prévisualiser la vidéo YouTube Encuentro con Jeffrey Sachs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s