Comment l’Elysée peut clôturer votre compte Twitter en 30 secondes chrono

← Les agences sanitaires semblent déterminées à tuer et à mutiler autant d’Américains que possible

Comment l’Elysée peut clôturer votre compte Twitter en 30 secondes chrono

Publié le12 juillet 2022parOlivier Demeulenaere

Crédit image : http://www.liberties.eu

Par Philippe Huysmans

Alors voilà, je me suis fait exploser mon compte Twitter en plein vol. Oh j’avais déjà fait l’objet de deux ou trois suspensions, mais rien de grave, c’est juste que je suis un incurable complotiste antivax, anti-américain primaire, pro-russe, vous voyez le tableau. En vrai ça veut juste dire que je suis encore capable de penser par moi-même et de produire une critique d’un système manifestement à la dérive.

Mais ce qui est fascinant n’est pas tant que je me sois fait clôturer mon compte sans même un avertissement, sans qu’on daigne m’informer du point de règlement que j’aurais pu, à l’insu de mon plein gré, enfreindre…

Non, ce qui est vraiment très étonnant et devrait faire tinter une petite clochette dans votre esprit, c’est la vitesse à laquelle ça s’est passé.

Donc, dans le courant de l’après-midi, Choupinet premier, presque aussi en verve que Zelenski lorsqu’il a sniffé deux lignes de Doliprane écrasé, écrivait ceci :

A quoi j’ai rétorqué, goguenard :

Avec vous à la barre, en 2030 la France aura le PIB de la Moldavie et se souviendra tout juste comment on fait pousser des patates.

Ca n’a pas dû être au goût de son équipe communication, pourtant, dans les faits, ça reste poli et ne viole aucunement le règlement de Twitter. C’est juste une critique au vitriol.

Moins de 30 secondes plus tard, je voyais apparaître un message en bas de mon écran « cette action n’est pas autorisée »Impossible, dès lors d’afficher ma timeline, parce que mon compte était désactivé. Aucune explication, rien.

Conclusion

Il est impossible, en 30 secondes de faire censurer un compte par les équipes de Twitter, sauf si la fine équipe de bras cassés à l’Élysée dispose elle-même d’un bouton, du privilège de fermer un compte qui n’aurait pas l’heur de lui plaire.

Le Vilain Petit Canard, le 12 juillet 2022

Rappel :

Dictature numérique : l’UE accélère à l’approche du chaos atlantiste

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s